Paul-Jérôme Renevier

Paul-Jérôme Renevier


Après six années passées à couvrir l’actualité du porno, le journaliste Paul Jérôme a souhaité raconter les choses telles qu’elles sont réellement et non telles qu’elles sont présentées habituellement. Avec Bienvenue à Pornoland, il offre une plongée unique dans l’univers du X et de la curiosité qu’il suscite.

« Une autre vision du Porno »

 





Pourquoi ce livre ?
En fait, ce que j’ai voulu faire, c’est un livre grand public. Je m’adresse toute l’année à un public large, mais qui est forcément complice avec le porno. Moi je viens du grand public, je ne suis pas un vrai fan de porno à la base. J’ai fait mes études à Assas, je devais être juriste, j’ai été journaliste sportif, j’ai eu une vie tout à fait normale avant de rentrer à Hot Vidéo et j’ai continué à avoir une vie normale après. Mes amis sont en dehors du porno, ma famille n’a aucune complicité ni aucun antagonisme vis-à-vis du sujet. Donc ce que j’ai eu envie de faire, c’est ce que je fais dans tous les dîners depuis que je bosse chez Hot : parler de mon métier. Il y a une vraie curiosité sur le X, sur ses coulisses et aussi, mais là c’est un peu plus dur d’en parler, sur ma vie personnelle. Je n’ai pas pensé que ma vie pouvait être intéressante jusqu’à ce que j’ai toutes ces questions sur moi.

C’est donc parce que tu étais un peu la star de ces réunions que tu as écrit Bienvenue à Pornoland ?
C’est exactement ça. A partir du moment où quelqu’un te demande ce que tu fais dans la vie, que quelqu’un dit « moi je suis comptable » et que toi tu dis ensuite « bah moi je suis à Hot Vidéo », il n’y a plus rien d’autre qui existe. Le concert de U2 au Stade de France auquel trois personnes ont assisté, personne ne va en parler. On ne va parler que de cul, de l’apéro jusqu’à la fin du dîner. La plupart du temps ça dégénère en grand débat sur le X, soit sur la vision du X par les femmes s'il y a beaucoup de filles, soit sur ce que regardent les mecs. Ça c’est inévitable. Alors je ne suis pas la star, mais je suis incontestablement la personne qui suscite le plus de curiosité.

« Les actrices sont attachantes »

Est-ce que ton expérience chez Hot Vidéo t’as permis de découvrir que tu avais des amis qui regardaient beaucoup de porno ?
C’est grave ! Je raconte notamment l’anecdote d’un mec qui est comptable, super propre sur lui, super timide, et à partir du moment où je dis que je travaille chez Hot Vidéo, je deviens le complice, le meilleur ami de ce mec qui se dit qu’il a enfin trouvé quelqu’un à qui parler de ses goûts, de ses tendances, de ses perversions. Et le type me raconte qu’il va dans un club échangiste toutes les semaines, qu’il a un copain qui connaît Laure Sainclair… Moi je suis beaucoup plus grand public, je ne vais pas dans les clubs échangistes, mais je comprends qu’il m’en parle. C’est aussi pour ça que j’ai fait le livre, parce que j’ai la complicité avec le milieu sans pour autant être marginalisé. Je peux dire avec des mots qui ne sont pas exagérés ma vision de la pornographie, car je conserve du recul sur le sujet, ce qui est plus difficile quand on baigne dedans 24 heures sur 24.

Donc tu t’exprimes davantage sur ta vie que sur les coulisses du X ?
Oui et non. Bienvenue à Pornoland parle de ma vie parce que mon parcours en est le fil rouge. Mais il y a plein de choses à apprendre. Comment ça se passe quand on est envoyé en République Dominicaine sur un tournage où il y a sept gonzesses, le côté un peu usine des tournages à Budapest tous les week-ends, ce que ça fait d’y aller régulièrement, de rencontrer autant de filles… Je ne parle de moi que dans deux chapitres sur dix, tout le reste, c’est le business aux USA, les stars, les rapports entre le porno et la presse, le porno dans la société où j’évoque toutes les filles qui se mettent à poil sur Internet ce qui est à mon sens une véritable révolution et pour l’image de la femme et pour sa sexualité, et puis aussi un peu les travers des actrices parce qu’il faut bien l’admettre, même si elles sont attachantes, elles ont aussi une psychologie qui est un peu particulière.

« Sociologiquement, le porno est super intéressant »

C’est un ouvrage uniquement pour le vrai fan de porno ?
Le fan de porno régulier, qui va sans arrêt sur les salons et qui commence à rentrer dans la vie des actrices, ne sera pas énormément surpris. Ce qu’il découvrira en revanche, ce sont les coulisses du magazine Hot Vidéo. Ça il ne connaît pas, et il y a beaucoup de choses à dire car c’est vraiment un média exemplaire sur tout un tas de choses. Mais de ce fan du porno occasionnel à tout le grand public, il y a vraiment des choses à apprendre et surtout, une autre vision du porno qu’on n’a pas l’habitude de lui fournir. Car c’est un milieu comme un autre. Sociologiquement, c’est même super intéressant. Il y a des choses que je ne pouvais pas dire avant d’écrire ce livre et qui me brûlaient les lèvres.




Bienvenue à Pornoland
Editeur : Res Publica
Prix : 16,90€
Achetez ce livre sur le site de la FNAC : Bienvenue à Pornoland

Paul Jérôme présente son livre

Paul Jérôme présente son livre


Sharka Blue et Paul Jérôme

Sharka Blue et Paul Jérôme


Brigitte Bui et Paul Jérôme

Brigitte Bui et Paul Jérôme


Paul Jérôme toujours à l'affût du scoop !

Paul Jérôme toujours à l'affût du scoop !


Paul Jérôme et Katsuni

Paul Jérôme et Katsuni sur le tapis rouge lors de la 11e Cérémonie des Hot d'Or

Bienvenue à Pornoland

La couverture du dernier livre à sensations


Par thomas-musat pour HotVidéo.fr le