Katsuni subit les foudres de la censure

Katsuni subit les foudres de la censure


Alloresto avait frappé fort en choisissant la star Katsuni comme égérie de leur dernière campagne de pub, dans laquelle elle parodiait son métier d’actrice porno. Deux spots avaient été lancés en octobre 2012, mais ils ne sont aujourd’hui plus qu’un. La censure est passée par là…


On vous avait déjà parlé des réjouissantes vidéos publicitaires d’Alloresto, pour lesquelles la hardeuse Katsuni s’autoparodiait.

 

Les ciseaux de Dame Censure ont encore sévi et ces vidéos ne sont dès lors plus qu’une, depuis que le Jury de la Déontologie Publicitaire (JDD) a interdit un de ces spots promo à la date du 17 janvier 2013, sur base de la plainte d’un particulier jugeant que « cette publicité portait atteinte à l’image de la femme et à sa dignité ». En attente de la décision de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP), Alloresto a choisi de retirer la pub litigieuse.

 

Des démêlés qui ne font pas les affaires de Alloresto : « c’est une déception, car on avait fait en sorte d’avoir un discours décalé, très second degré, et qui était très bien perçu par les internautes.

 

Katsuni donne son avis sur la question via le site du Parisien : « je suis tristement habituée à être censurée. (…) Une fois de plus, le vice est dans l’interprétation. Sont pervers ceux qui montrent du doigt… »

 

C’est vrai qu’il n’y avait pas de quoi fouetter un chat concernant ces petits spots sympas, frais et originaux. Encore une fois, ne se dirige-t-on pas vers une ère de lissage culturel et d’uniformisation bienpensante ?

 


Le spot de pub rescapé... par Alloresto



Par alan-deprez pour HotVidéo.fr le