Avant-goût : Le maître du cru

Avant-goût : Le maître du cru

Petit conseil d’ami : n’oubliez pas de faire un petit tour chez votre marchand de journaux favori, début mai. Entre Les Débuts fracassants de Britney et le 25e opus de la série Raw, vous aurez indéniablement de quoi vous occuper pendant les multiples ponts du printemps en achetant le prochain numéro de Hot Vidéo. On vous propose un petit avant-goût de ce qui vous attend pour la fête du Travail.

BRITNEY

Quelle meilleure entrée en matière, dans le cirque du porno français, qu’en allant faire un tour chez Jacquie & Michel ? La petite blonde à la déli-cieuse poitrine se révèle être une femme fatale qui semble née pour vous faire des heureux. Pas surpro-tégée pour deux sous par sa tante, Eva Lange, Britney régale quelques chanceux sur le chemin de la gloire, lesquels ne peuvent s’empêcher de lâcher à la fin de l’acte un « oh oui bébé, encore une fois ! » qui en dit long sur les performances sexuelles extravagantes de la belle. Attention, elle risque de vous rendre dingue !

DANS TA MERCEDES

L’alchimie entre Manuel Ferrara et Mercedes Carrera est palpable dès l’apparition à l’écran de la pulpeuse Latina. Rien de surpre-nant quand on sait que l’Apollon français de la Porn Valley réalisait, un temps, la série Phat Bottom Girls consacrée aux actrices pos-sédant un postérieur volumineux. Pourtant, ce n’est pas sur le pot d’échappement de la belle que Manu s’attarde le plus. Et pour cause. Vous avez raté le petit indice dans son pseudo ? Qu’est-ce qu’elle suce ! Quand elle se met en branle, elle est capable de vider un réservoir en quelques tours de circuit, plus encore depuis qu’elle a changé les amortisseurs. Une Formule 1 de la baise !

UN CONCEPT BIEN RODÉ

Si, depuis quelque temps déjà, la mode tend à mettre à l’honneur l’amateurisme et le pornoréalité plus authentiques, et donc excitants, que les grosses productions, Manuel Ferrara a depuis longtemps réuni ces deux concepts pour les emmener à la rencontre du star-system américain. Caméra à l’épaule, quitte à la poser dans un coin parfois histoire de pou-voir faire usage de ses deux mains en plus de son troisième bras, il docu-mente depuis des années ses plans cul dans la Porn Valley. Le résultat est toujours un mélange de sensualité et de hard qui contribue indéniablement à renforcer la réputation du French lover à travers le monde. Quel chic type !

LE PROJET BLAIR…

Ouais, son pseudo blaire vraiment… Mais quel dommage, car cette fille pue le sexe ! Dire qu’elle a abordé la puberté en faisant voeu d’abstinence car il aurait été mal vu à l’église de s’envoyer en l’air. Comme les gens changent ! L’ami Manu l’a rencontrée à Vegas, dans une soirée en marge des AVN Awards et la voilà qui débarque le lendemain dans sa chambre d’hôtel dans une robe noire moulante laissant apparaître un décolleté généreux… Tout ça parce qu’il y avait trop de monde pour baiser dans les toilettes ! Hum, la grande blonde californienne s’est métamorphosée en créature lubrique assoiffée de bite capable de rivaliser, une heure durant, avec l’intensité du Sperminator français et de faire disparaître son chibre en elle comme s’il s’agissait d’un simple coton-tige. Merci pour ce moment !

Retrouvez d'autres articles dans le magazine Stormy Daniels : va-t-elle faire tomber Trump ?

Lire la suite