Interview : Luka, réalisateur de Captives "Si on s'en donne les moyens, le porno peut devenir du cinéma !"

Interview : Luka, réalisateur de Captives "Si on s'en donne les moyens, le porno peut devenir du cinéma !"

Avec Captives, nouvelle production très ambitieuse signée Luka, J&M Élite confirme son ambition de proposer du X de qualité sans négliger la dimension hard. Les rumeurs nous promettaient un casting d’exception, des studios dignes du cinéma traditionnel, et un scénario inventif : Luka vient de livrer un film à la hauteur de nos espérances. Nous l’avons rencontré juste après le tournage…

Quel est le sujet de Captives ?

Le film s’articule autour d’un escape game pour adultes. Des couples parlent de leurs fantasmes et les écrivent. Les possibilités de scénarios sont multiples : on peut écrire son propre fantasme ou celui de l’autre. Puis le couple fait parvenir le script à une société qui va se charger, moyennant finances, de les réaliser dans l’escape game, une sorte de grand centre de loisirs pour adultes.

Les premières minutes du film sont assez inquiétantes. On se croirait dans un Saw…

Oui, le film commence par une scène choc : une jeune fille [Poopéa] est atta-chée sur un lit et hurle pour qu’on vienne la délivrer. Mais elle ne sert qu’à accrocher le spectateur. Au bout de quelques secondes, à la faveur d’un changement de plan, on se rend compte qu’il s’agit d’un jeu.

Retrouvez d'autres articles dans le magazine Stormy Daniels : va-t-elle faire tomber Trump ?

Lire la suite