Stoya, classe tous risques

Stoya, classe tous risques


Dans « Deeper 11 », Stoya donne sa composition la plus hardcore depuis le début de sa carrière.
Stoya, classe tous risques


Les fans de Stoya se frottent les mains : leur idole est la star de « Deeper 11 », le dernier film de Digital Playground. La naïade brune y découvre les plaisirs du sexe hardcore aux côtés d’Annette Schwarz, une experte en la matière, Alexis Love et James Deen notamment. Pour Stoya, ce tournage a été une période de multiples révélations : « J’ai le teint très pâle et ma peau marque très facilement. Je le regrette : je me lance vraiment dans des scènes plus dures en ce moment. James Deen peut aller loin dans le hardcore.

 © D.R. A partir du deuxième jour de tournage de “Deeper”, je lui ai clairement dit de me faire ce qu’il voulait et de ne pas se soucier de laisser des traces sur ma peau ». Mais le réalisateur de « Deeper 11 » Robbie D., n’a pas particulièrement apprécié cette prise de risque. « Même avec le visage tout bleu et enflé, je continuerai à sourire », a-t-elle lancé au cinéaste au sens de l’humour tout à coup mis à rude épreuve.

Par Nicolas Nykvist
Paru le 15 septembre 2008

Par hot-video pour HotVidéo.fr le